Shooter de pois verts, bacon & menthe

Préparation 15 minutes | Cuisson 30 minutes | Rendement 5 tasses

Le temps des fêtes, ça me donne toujours le goût de manger de la soupe. Je l’aime plus « fancy » qu’à l’habitude et qui me fait découvrir plein de nouvelles saveurs auxquelles je n’aurais jamais pensé pendant une semaine folle de soupers-devoirs-dodos (vous savez, les genres de semaines où on a juste PAS le temps de penser!).

Une soupe à servir dans un verre à shooter, je trouve ça chic! J’utilise du bacon de dos, qui est une bonne alternative au bacon traditionnel, puisqu’il provient d’une autre partie du porc, beaucoup plus maigre.

Il ne nous reste qu’à crier « shooter! » (trop facile…)

 

SHOOTER DE POIS VERTS, BACON & MENTHE

Rendement 5 tasses

 

Ingrédients

30 g (1 oz) de beurre, non salé

2 poireaux, hachés

1 gousse d’ail, hachée

8 tranches de bacon de dos fumé, haché en petit cubes

500 g (1 lb 2 oz) de petits pois, frais ou congelés

1 bouquet de feuilles de menthe, sur leur tige (conserver quelques feuilles pour le service)

1.2 L (5 tasses) de bouillon de poulet, réduit en sodium

Crème sûre ou crème, au service (facultatif)

 

Préparation

Faire fondre le beurre dans une casserole. Faire revenir les poireaux et l’ail pendant 5 minutes, jusqu’à ce qu’ils ramollissent.

Dans une poêle antiadhésive, faire cuire le bacon de dos. Retirer le gras excédentaire et ajouter au mélange de poireaux et ail.

Ajouter les pois, la menthe et le bouillon et porter à ébullition. Couvrir et laisser mijoter de 20 à 25 minutes ou jusqu’à ce que les pois soient tendres. Retirer les tiges de menthe de la préparation. Laisser tiédir.

Au mélangeur, réduire la préparation en purée lisse. Poivrer et saler au goût. Réserver au chaud.

Servir dans un verre à shooter et garnir d’un filet de crème sûre (ou de crème) et de menthe fraiche, hachée.

 

Valeur nutritive (pour 1 shooter – environ 1 oz)
•Calories 20• Glucides 2g • Fibres 0 g • Protéines 1g • Lipides 1 g • Gras saturés 0 g • Sodium 63 mg • Potassium 16 mg •

Je remercie Charlotte Geroudet, nutritionniste en pratique privée pour sa collaboration à la rédaction de ce billet. Nutrition Québec