Mieux acheter

Manger des aliments périmés?

Hier, mes 3 petits contenants de yogourt ont passé la date fatidique du «meilleur avant»… Hop, à la poubelle! Pourtant, deviennent-ils vraiment immangeables en une seule nuit?

Et si jeter certains aliments qui indiquent une date de péremption dépassée était en fait une grave erreur?

Voyons la réelle signification des dates inscrites sur nos emballages d’aliments et ces produits que l’on peut consommer même périmés!


La signification réelle du « meilleur avant »

On croit à tort que la date « meilleur avant » indique le moment où l’aliment deviendra insalubre. Pourtant, cette information nous donne plutôt le temps durant lequel un produit non ouvert et conservé adéquatement maintiendra sa fraîcheur, son goût et sa valeur nutritionnelle exacte. En aucun cas, on ne parle de nourriture non comestible ou dangereuse. Bref, on garantit le top de la qualité gustative jusqu’à cette date!

Applicable, seulement si non ouvert

La nuance importante à retenir, c’est qu’on parle d’un aliment dont le contenant est non ouvert. Une fois notre pinte de lait entamée, elle est exposée à la contamination environnante. Cette date inscrite sur l’emballage n’a alors plus aucune signification. Même si notre lait expire dans 15 jours, il faut savoir qu’il ne sera techniquement plus comestible et risque de cailler d’ici tout au plus une semaine après son ouverture! Pour connaître le temps de conservation de nos aliments entamés, on peut se fier au thermoguide du MAPAQ.

Conservation optimale requise

Deuxième élément clé à retenir : il s’avère crucial de conserver notre nourriture dans des conditions adéquates. Il s’agit d’une question de qualité, mais surtout de sécurité. Un carton de lait qui reste 3h sur la table = allô la multiplication exponentielle des bactéries! Pareil pour une épicerie qui reste plusieurs heures dans une voiture chaude : même si le produit n’est pas entamé, la qualité en sera affectée, tout comme le risque pour notre santé.

La règle des 90 jours

Les aliments ayant une durée de conservation au-delà de 90 jours n’ont pas l’obligation d’avoir une date de péremption inscrite sur l’emballage. Toutefois beaucoup de fabricants prennent l’initiative de le faire quand même. Pourtant, il s’agit là d’une date souvent bien approximative. Les aliments pourront être consommés au-delà de la date inscrite presque à tout coup. Notons que la qualité pourrait être affectée, au niveau de la couleur par exemple, sans toutefois que cela affecte la salubrité.

L’exception, lorsqu’emballé en épicerie

Question de nous mélanger un peu plus, les aliments emballés à l’épicerie ont des obligations différentes. On doit indiquer la date d’emballage, ainsi que la durée de conservation, soit sur l’étiquette ou sur une affiche placée à côté du produit. Et voilà l’attrape! La durée de conservation se trouve souvent sur une affichette à l’épicerie … qu’on regarde jamais et qu’on ne retrouvera pas à la maison!

Imaginez la problématique en ce qui concerne les viandes…

Les aliments qu’il faut ABSOLUMENT jeter après la date « meilleur avant »

On se met à risque d’intoxication alimentaire en osant prolonger la vie de certains aliments. Il faut les jeter dès que la date « meilleur avant » est atteinte, puisqu’elle concorde avec la durée de conservation selon le thermoguide. Il faut aussi savoir que les bactéries pathogènes, celles qui rendent malade, n’ont pas d’odeur, de couleur ni de saveur. On ne peut donc pas se fier à son nez ou ses yeux de lynx pour les détecter!

  • Les charcuteries fraîches
  • Les viandes
  • Les volailles
  • Les poissons et fruits de mer
  • Les jus non pasteurisés

Les aliments qu’on peut consommer même périmés

À condition qu’ils soient non ouverts et bien conservés.

  • Les yogourts : Il est possible que le goût soit légèrement plus acide.
  • Le lait
  • Les œufs : Ils ne seront plus de catégorie A. Si l’odeur dégagée est nauséabonde, il faut les jeter.
  • Les conserves : Elles doivent être intactes. Si une conserve est rouillée, bombée ou abimée, il faut la jeter.
  • Les légumes congelés : Le goût pourrait tout de même être affecté par une durée prolongée au congélateur.
  • Les jus pasteurisés
  • Les pâtes, le riz, les lentilles et autres ingrédients secs

Combien de temps après?

Et bien voilà une question difficile à répondre. Il n’existe pas d’étude encore qui liste les temps exacts. Pour les produits frais nommés ci-haut, on peut dépasser de quelques jours sans problème selon les experts, alors que pour les produits avec une durée de plus de 90 jours, on peut dépasser de plusieurs mois!

Attention aux aliments qui se conservent longtemps et qui peuvent rancir, ce qui crée un goût et une odeur désagréables. Si on en consomme une bouchée par inadvertance, cela ne nous rendra pas malades, mais nos papilles ne nous remercieront pas!

Une astuce de plus pour diminuer le gaspillage alimentaire, on ose le petit pot de yogourt… même si ça fait 5 jours qu’il est « passé date »!


Vous aimerez aussi

Tout ce qu’il faut savoir avant d’acheter bio (ou pas)
Nos sacs d’épicerie sont remplis de bactéries
Maigrir pour gagner quoi?
Salade de pois chiches, concombre & pommes
Toutes les recettes Toute la science