Actualité

Guérir le rhume à coup de bouillon de poulet

Le domaine de la nutrition regorge de remèdes populaires à l’efficacité bien douteuse. Parmi tous ces remèdes ancestraux et naturels, se servir un bon gros bol de soupe au poulet lorsqu’on est enrhumé fait figure de référence.

Fait intéressant, cette recommandation date d’aussi loin que le XIIe siècle. Certains écrits du philosophe et médecin Maimonides décrivent la soupe au poulet à la fois comme un aliment et un médicament (tout comme nos grands-mamans). Au-delà de son bon goût qui fait bien des miracles, il faut se demander s’il existe une justification scientifique moderne à son efficacité.


Je vais être honnête avec vous, il n’y a pas une quantité phénoménale d’études scientifiques à propos du bouillon de poulet et de son « mythique » pouvoir de guérison sur le rhume. À vrai dire, je ne m’attendais même pas à trouver quelque chose sur le sujet. J’ose imaginer qu’un chercheur a probablement bien d’autres chats à fouetter que d’étudier les effets du bouillon de poulet.

Pas plus efficace qu’un verre d’eau chaude

Toutefois, quelques observations cliniques datant de 1978 semblent indiquer que la soupe au poulet pourrait alléger légèrement et temporairement les symptômes du rhume ou de la grippe grâce à son « pouvoir » anti-inflammatoire observé en laboratoire. Encore aujourd’hui, les mécanismes sont mal expliqués et bien hypothétiques chez l’humain. On pense toujours que c’est le bouillon qui est le principal agent actif et non le poulet, les pâtes ou les légumes qu’on met dans notre recette.

Une étude plus sérieuse a voulu comparer l’efficacité du bouillon de poulet, de l’eau froide et de l’eau chaude sur le rhume et la grippe. Les auteurs ont conclu que de boire du bouillon serait plus efficace pour liquéfier transitoirement le mucus nasal (avoir le nez qui coule) et dégager les voies respiratoires pendant quelques minutes. Une avancée scientifique phénoménale à mes yeux (je suis ironique 100x, yo!)

Tout n’est pas toujours vrai

Toutefois, cette dernière étude est régulièrement mal interprétée et galvaudée sur le Web. Pour affirmer que le bouillon de poulet est plus efficace que les autres liquides, il aurait fallu que les scientifiques effectuent des tests statistiques pour comparer le bouillon, l’eau chaude et l’eau froide. Mais ça n’a pas été fait. On peut seulement dire que le bouillon et l’eau chaude pourraient tous deux soulager la congestion nasale pendant 5 minutes, sans pouvoir affirmer que l’un est plus efficace que l’autre.

Il n’y a pas beaucoup de science derrière les super pouvoirs du bouillon de poulet. La seule affirmation qui fait du sens, c’est qu’un bon bol de bouillon de poulet maison quand on est malade, c’est réconfortant.


Références

Rosner F. The medical writings of Moses Maimonides. NY State J Med 1973;73:2185-2190.

Hopkins AB. Chicken soup cure may not be a myth. Nurse Pract 2006;28(6):16.

Rennard BA et al. Chicken soup inhibits neutrophil chemotaxis in vitro. Chest 2000; 118 (10): 1150-1155.

Saketkhoo K et al. Effects of drinking hot water, cold water, and chicken soup on mucous velocity and nasal airflow resistance. Chest 1978;10:408-410.

Vous aimerez aussi

5 trucs de nutritionniste pour réduire sa facture d’épicerie et améliorer son alimentation
Sucres ajoutés : un truc facile pour moins en manger
Mélange de sel (sans sel)
Maigrir pour gagner quoi?
Toutes les recettes Toute la science