Actualité

menteries & jus de céleri.

C’est l’histoire d’un gars nommé Anthony William. Il est bien connu sous le pseudonyme « The Medical Medium ». Il prétend être né avec un don unique, celui de pouvoir communiquer avec les esprits. Ceux-ci lui fournissent « des informations médicales extraordinairement précises et avant-gardistes».

Fascinant et inexplicable, comme le dit si bien dit Gwyneth Paltrow.


un jus miraculeux.

Lorsqu’il avait 4 ans, une entité surnaturelle a révélé au petit Anthony que le jus de céleri était un jus miraculeux. Devenu grand, il a jugé que ce n’était pas nécessaire de faire des études sérieuses en médecine ou en nutrition pour valider cette information. Il a donc cru sur parole l’esprit qui lui a dit que le jus de céleri est un jus miracle.

Toujours selon William, le jus de céleri – mais pas les branches de céleri entières – contiendrait des sels étonnamment puissants qui n’ont pas encore été découverts par les scientifiques. Ces sels s’accrocheraient aux micro-organismes et auraient des propriétés antiseptiques, anti-inflammatoires, équilibreraient le taux de sucre dans le sang, faciliteraient la digestion en stimulant les glandes de sels gastriques (l’humain n’a PAS de glandes de sels gastriques), préviendraient les migraines, réduiraient la pression artérielle, élimineraient les problèmes de peau, et bien sûr, « détoxifierait » le foie.

C’est à se demander comment une petite branche composée à 85% d’eau a pu défier aussi longtemps les limites logiques de la science conventionnelle et de la médecine moderne.

les menteries.

J’aimerais vous dire que j’ai inventé cette histoire farfelue de toute pièce pour rendre mon billet captivant.

Mais ce n’est pas le cas.

Au tout début de la tendance du jus de céleri, j’avais même décidé de ne pas en parler sur mon blogue. Les modes alimentaires finissent toujours par s’essouffler et mourir de leur belle mort.

Toutefois, quand un membre de ma communauté m’a demandé mon avis en me signalant des publications Instagram de gens qui préconisent de boire du jus de céleri et de délaisser la chimiothérapie pour traiter un cancer, j’ai changé d’avis.

Le jus de céleri est probablement devenu l’un des plus gros cas de pseudoscience que j’ai vus dans ma carrière de nutritionniste.

la hausse des prix.

Nouvelle tendance amplifiée démesurément par les médias sociaux et par Gwyneth Paltrow, le hashtag #celeryjuice sur Instagram est présent sur plus de 100 000 publications. À un point tel que ces petites branches vertes sont maintenant une denrée rare. Les fortes pluies qui sévissent en Californie et la hausse de la demande due à cette mode ont fait bondir son prix de 250%, frisant les 8$ le pied. Cette mode profite également aux entreprises de jus santé, qui font la promotion de défis au jus de céleri à des prix variant autour de 160$ plus les taxes pour 30 jours.

Plus de 6$ la bouteille et une tonne de plastique …

les expériences personnelles.

Ceci étant dit, il n’y a rien de grave à boire du jus de céleri. Ça hydrate. Ça goûte mauvais. Ça coûte très (très) cher.

Mais là où ça devient dangereux, c’est quand ce genre d’argument pseudo-scientifique et leur logique boiteuse sont répétés en fait sur internet. Certains blogueurs jouent avec nos émotions en partageant leur expérience personnelle et en généralisant leur succès à l’ensemble de la population.

« C'est l’un des plus grands remèdes de tous les temps. J'ai vu des milliers de personnes souffrant de maladies chroniques et mystérieuses retrouver la santé en buvant 16 onces - soit 500 ml (2 tasses) - de jus de céleri chaque jour, l’estomac vide »

Peu importe les intentions de ces personnes, une expérience personnelle n’est pas la preuve de l’efficacité du jus de céleri. Bien sûr, j’aurai beau chercher pendant des heures des données scientifiques à propos du jus de céleri ou de ses sels, mes recherches resteront vaines. Il n’y a aucune preuve scientifique qui soutient les effets « miraculeux » du jus de céleri et les esprits n’existent pas.

les célébrités.

Maintenant, comment le jus provenant d’un légume nutritionnellement aussi banal, au goût ordinaire et à la texture fibreuse a pu devenir aussi populaire?

Sans célébrités comme Sylvester Stallone, Pharrell Williams, Miranda Kerr, Novak Djokovic et Robert De Niro qui ont témoigné et endossé les bienfaits du jus de céleri, les conseils santé d’un gars qui parle aux esprits seraient probablement restés dans l’ombre.

Malheureusement, les célébrités sont souvent l’une des sources les plus influentes pour lancer une nouvelle tendance pseudo-scientifique. Bien qu’ils excellent dans le domaine du cinéma, leur manque généralisé de connaissances en nutrition les empêche de faire correctement la part des choses.

À chacun son métier. Je crois être une excellente nutritionniste, mais je ne serais pas éligible à une nomination aux Oscars, genre.

C’est donc cette immense popularité quasi gratuite qui a permis à Anthony William de s’auto autoproclamer le père du mouvement global du jus de céleri et d’écrire 5 livres devenus bestsellers. William est maintenant suivi par 1,8 million d’abonnés sur Instagram et a une vitrine extraordinaire pour monétiser son site web et vendre des suppléments en ligne. Tôt ou tard, on risque de se faire vider les poches.

mais ça fonctionne (pas).

Le jus de céleri fait peut-être du bien à certaines personnes. Toutefois, de se tourner vers des solutions de rechange prétendument miraculeuses plutôt que de consulter un professionnel de la santé comporte un risque. Il y a toujours le danger de laisser un problème de santé s’aggraver.

Ceci dit, je vous encourage à rester sceptique devant de nouvelles modes alimentaires. C’est toujours bon de se renseigner d’où elles proviennent. Et surtout, de s’assurer que la méthode choisie ne compromettra pas notre santé si jamais on décide de se tourner vers un « traitement » qui n’est pas validé par la science.


Remerciements

Je remercie Karine Gravel, nutritionniste, docteure en nutrition et auteure de KarineGravel.com pour sa collaboration à la rédaction de ce billet.

Références scientifiques et pages web consultés pour l'écriture de l'article

Claufield T. Is Gwyneth Paltrow Wrong About Everything? – When celebrity culture and science clash. Pinguin Random House. Jan 05, 2016 | 400 Pages.

Claufield T. The Cure for Everything: Untangling Twisted Messages about Health, Fitness, and Happiness. Beacon Press. April 9, 2013 | 234 pages.

Goff SL et la. BRIEF REPORT: nutrition and weight loss information in a popular diet book: is it fact, fiction, or something in between? J Gen Intern Med. 2006 Jul;21(7):769-74.

Medical Medium. [En ligne] Site web consulté à maintes reprises pour la rédaction de ce billet.

Goop.com. The Medical Medium on the Virtues of Celery Juice [En ligne].

Vous aimerez aussi

La santé a le dos large
Le « sexe » des aliments
la Beyond Meat: santé ou ultra-transformé?
Crème de chou-fleur (sans crème)
Toutes les recettes Toute la science