Comment laver les légumes et fruits - Science et Fourchette
Apprendre

Comment laver les légumes et les fruits pour éliminer toute trace de pesticides.

Ne serait-ce que pour se débarrasser des bactéries, des virus, des parasites, des pesticides ou de la poussière, un bon nettoyage des légumes et fruits est toujours nécessaire. Tout le monde le fait et pas grand monde ne s’obstine à ce sujet.

Toutefois, à l’heure où on veut nous vendre des produits nettoyants et toutes sortes de gadgets pour rendre nos aliments plus blancs que blancs, on a jugé qu’il était pertinent de connaître la meilleure méthode – appuyée par la science – pour nettoyer nos légumes et fruits adéquatement.

mots de Léane Tremblay, stagiaire en nutrition à l’Université Laval
sous la supervision de Mara Hannan-Desjardins et Annie Ferland, nutritionnistes


Laver et faire briller

Bicarbonate de soude, vinaigre, eau du robinet, eau salée, liquide à vaisselle, bien des méthodes ont été étudiées pour laver et nettoyer nos légumes et fruits. Règle générale, l’eau courante est suffisante pour se débarrasser de l‘ensemble des microorganismes et de la saleté. Mais puisque les pesticides sont plus préoccupants, plus d’efforts ont été mis dans les études pour trouver des solutions efficaces pour les éliminer définitivement.

Les pesticides, c’est quoi Le terme pesticide est un terme général qui englobe autant les herbicides (contre les mauvaises herbes), les fongicides (contre les champignons) et les insecticides (contre les insectes). Ceux-ci sont utilisés contre les ravageurs pour bonifier les rendements agricoles, la qualité et l’apparence de nos légumes et les fruits.

Des traces de traces

Selon le dernier rapport de l’Agence canadienne d’inspection des aliments, la majorité des légumes et fruits vendus au Canada sont conformes aux limites de pesticides établies par Santé Canada. Les limites établies, ce sont des niveaux qui correspondent à des traces. Et d’un point de vue pharmacologique, une trace de pesticides, c’est une quantité très faible d’une substance qui est tellement minime, qui est quasi indécelable et qui n‘a généralement pas d’effets sur notre santé.

En théorie, on ne devrait donc pas avoir à s’inquiéter.

Bien laver et tout éliminer

Ainsi, les aliments qu’on achète à l’épicerie peuvent donc présenter des traces résiduelles de pesticides à leur surface.  Alors si on les lave bien, on devrait obtenir des traces … de traces.

De manière générale, un simple lavage à l’eau du robinet est suffisant pour réduire les traces de résidus pesticides à la surface des légumes et fruits. Et il est plus efficace de passer les aliments sous l’eau que de les faire tremper longtemps. C’est encore mieux lorsqu’ils sont brossés avec une brosse à légumes – c’est ce qu’on appelle un lavage mécanique.

Du savon (ou non)

Il n’est pas nécessaire d’investir dans un savon à légumes, puisque les études ne suggèrent pas qu’ils retirent plus de résidus de pesticides comparativement à un lavage sous l’eau du robinet.

Une autre méthode qui a démontré beaucoup d’efficacité, c’est … de peler les aliments. Mais là, on perd les fibres contenues dans la pelure, ce qui fait en sorte qu’on n’est pas vraiment gagnant au change « nutritionnellement » parlant. Les avantages de consommer quotidiennement la moitié de son assiette en légumes et fruits surpassent de beaucoup les risques de consommer des traces de traces de pesticides.

Acheter bio

Les aliments biologiques sont soumis à une réglementation qui est plus stricte concernant les limites en résidus de pesticides comparativement aux aliments issus de l’agriculture conventionnelle. Toutefois, ils n’en sont pas exempts. Il est permis d’utiliser certains pesticides dans la culture biologique tout en respectant des normes assez rigides. Mais encore là, on sera en contact avec des traces de traces de résidus après les avoir lavés.


Références

Gouvernement du Canada A canadienne d’inspection des aliments. Rapport annuel du Programme national de surveillance des résidus chimiques et Programme de surveillance de la salubrité des aliments 2019 au 2020 [EN LIGNE]. Référence consultée le 5 avril 2023.

Sandoval-Insausti H et al. Intake of fruits and vegetables according to pesticide residue status in relation to all-cause and disease-specific mortality: Results from three prospective cohort studies. Environment International 2022;159:107024.

Valcke M et al. Human health risk assessment on the consumption of fruits and vegetables containing residual pesticides: A cancer and non-cancer risk/benefit perspective. Environment International 2017;108:63–74.

Vérificateur général du Québec. (2016) Rapport du Vérificateur général du Québec à l’Assemblée Nationale pour l’année 2016-2017. Chapitre 3 : Pesticides en milieu agricole.

Montiel-León JM et al. Occurrence of pesticides in fruits and vegetables from organic and conventional agriculture by QuEChERS extraction liquid chromatography tandem mass spectrometry. Food Control 2019;104:74–82.

Garcia JM et al. Organic versus conventional food: A comparison regarding food safety. Food Reviews International 2017;33:424–46.

Krieger RI et al. Reduction of Pesticide Residues of Fruit Using Water Only or Plus FitTM Fruit and Vegetable Wash. Bulletin of Environmental Contamination and Toxicology 2003;70:213–8.

Santé Canada. Conseils sur la salubrité des légumes et des fruits frais [EN LIGNE]. 2011. Référence consultée le 5 avril 2023.

Yang S-J et al. Effectiveness of Different Washing Strategies on Pesticide Residue Removal: The First Comparative Study on Leafy Vegetables. Foods 2022;11:2916.

Bhilwadikar T et al. Decontamination of Microorganisms and Pesticides from Fresh Fruits and Vegetables: A Comprehensive Review from Common Household Processes to Modern Techniques. Comprehensive Reviews in Food Science and Food Safety 2019;18:1003–38.

Vous aimerez aussi.

Partager
la patate est un légume ou un féculent?
Partager
Est-ce que l’huile de noix de coco est bonne pour la santé?
Partager
Est-ce qu’on doit prendre (ou pas) des suppléments de vitamine D?
Partager
les recettes aux légumes camouflés, est-ce une bonne idée?
Toutes les recettes Toute la science