COMPRENDRE LE MOUVEMENT SLOW FOOD - Science et Fourchette
Apprendre

Comprendre le mouvement Slow Food.

À l’heure où l’ensemble de nos choix alimentaires affectent la planète et où on ne cesse de nous souligner l’urgence d’agir pour sauver notre environnement, un mouvement à contre-courant nous invite … à ralentir! Bien plus que de manger plus lentement, le slow food est une façon de prendre le temps de préparer, de manger et de savourer des aliments délicieux, qui sont cultivés avec un savoir-faire local et respectueux de la biodiversité alimentaire.

Voici comment adopter le mouvement slow food en quelques gestes simples.

mots des nutritionnistes de Science et Fourchette


S’éloigner des calories et de la culpabilité

Notre culture culinaire est une partie importante de notre identité. C’est pourquoi le slow food nous détourne de la puissante industrie agroalimentaire pour acheter aliments provenant de producteurs locaux de plus petite envergure. Manger est bien plus qu’une question de calories. C’est de savourer nos aliments, de préserver nos méthodes traditionnelles et de s’assurer d’un goût authentique.

Manger local plus souvent

On a entre les mains le pouvoir de réduire la pollution liée au transport des aliments, mais aussi celui de participer au succès des entreprises de chez nous. On peut développer de nouvelles habitudes d’achats pour faire une plus grande place aux aliments locaux à l’année. Au Québec, on a accès à des aliments d’un goût et d’une fraîcheur inégalée, pourquoi s’en passer!

Penser environnement et prix des aliments

L’environnement, le prix des aliments et la situation mondiale nous inquiètent. En réponse à ces préoccupations, on se remet à cuisiner plutôt qu’acheter des produits transformés. Pour pousser plus loin l’économie, on limite au maximum le gaspillage alimentaire et on encourage davantage les méthodes d’agriculture, d’élevage et de pêche durables.

Manger avec plaisir

Ralentir, c’est aussi de prendre le temps d’apprécier les plaisirs de la table et tout ce qui l’entoure. C’est l’art de décrocher pour savourer, sans écrans ni cellulaires. Un moyen d’adopter le slow food est de prendre le temps de se rassembler pour cuisiner, pour partager un repas et goûter les subtilités de chaque saveur qui se trouve dans notre assiette.


Références

de Graaf C et J Kok F. Slow food, fast food and the control of food intake. Nat Rev Endocrinol. 2010 May;6(5):290-3.

Slow Food International. [En ligne]. Site Web consulté le 01-11-2021.

Slow Food Montreal. [En ligne]. Site Web consulté le 01-11-2021.

Vous aimerez aussi.

Partager
soupe aux pommes & à l’oignon gratinée (parfaite pour le thermos).
Partager
C’est vrai (ou pas) que t’es pas toi quand t’as faim?
Partager
l’art de la collation.
Partager
Comment laver les légumes et les fruits pour éliminer toute trace de pesticides.
Toutes les recettes Toute la science